Gloria Mundi

Le réalisateur du magnifique « La villa » revient sur ses thèmes habituels comme la solidarité, le sacrifice, les inégalités sociales et ici les problème financiers.

Le réalisateur marseillais gagne ici encore en maîtrise avec un film tout en nuance, extraordinairement bien construit, très noir et qui dégage une forte douleur émotionnelle, par l’implacable constat de notre société et de la nature humaine.

On y retrouve le casting habituel de Guédiguian : Ascaride, Meylan, Darroussin et la magnifique Anaïs Demoustier, tous dans des interprétations tendues et sincères.

Mais comme dans la plupart de ses films, cette tragédie laisse un espoir que l’on découvre de manière spectaculaire à la fin du film.

Un constat sans appel sur l’état de notre société et une mélancolie dramatique qui fait mouche.

Note : 16/20



Laisser un commentaire