Cold war

Après le magnifique IDA qui date de 2014, le multi récompensé Pawel Pawlikowski nous revient avec une production toujours en noir et blanc et format carré, sa marque maintenant habituelle. Ce film, produit par les studios Amazon a reçu le prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes.
Voir un film polonais en noir et blanc qui parle du stalinisme de l’après-guerre ?
Oui, trois fois oui, courez-y car cette histoire d’amour entre une chanteuse et un pianiste de spectacles de propagande est absolument transcendante dans la beauté pulpeuse d’un noir et blanc et à la mise en scène élégante.
Il faut aussi noter l’extraordinaire idée de parler et dénoncer de manière efficace et originale le stalinisme et l’oppression à travers la musique et le chant.
Nous retiendrons aussi l’interprétation exaltée de Joanna Kulig et Tomasz Kot qui donnent corps à ces amants maudits traversant les époques et les pays, se croisent, se loupent et se retrouvent.

Un très grand film romantique tout en douceur mélancolique dans un écrin photographique élégant du plus bel effet. On vous le conseille, il devrait vous plaire.

Note : 16/20



Laisser un commentaire