Mauvaises herbes

Après le magnifique « Nous trois » en 2016, le réalisateur français d’origine iranienne Kheiron continue de raconter son histoire avec un passage terriblement drôle et particulièrement émouvant dans son rôle d’éducateur.
Mélangeant habilement humour et sujets graves, il tire partie de manière irrésistible de la juxtaposition de têtes d’affiche, avec notamment à contre emploi une Catherine Deneuve absolument délirante, et de jeunes acteurs plus vrais que nature pour nous livrer une histoire très fine laissant place à la réflexion sociale et l’espoir.
Les bons sentiments ne sont pas ici mièvres et les messages sur la tolérance et l’intégration sont terriblement plus efficaces en utilisant la dérision et l’humour.

Un « feel good movie » d’un très haut niveau, au regard intelligent et fin absolument irrésistible !
A voir, sans tarder.

Note : 17/20



Laisser un commentaire