Mission Impossible – Fallout

Avec ce très attendu 6ième opus de la série, la volonté du réalisateur était de renouveler l’histoire.
C’est chose faite avec un scénario très sombre, très sophistiqué au risque de perdre le spectateur avec une intrigue à plusieurs tiroirs, des agents double voire triple et des modifications de visage pour prendre celui d’un autre.
Noirs et complexes, les points forts de cette production sont bien évidemment les scènes d’action, notamment celles des poursuites tournées à Londres et Paris avec des caméras embarquées et des situations extrêmes, voire improbables.
Ce qu’on retient surtout en dehors de ces avalanches de rythmes trépidants, ce sont justement leurs ruptures, lorsque par exemple, lorsqu’une jeune policière parisienne devient un témoin involontaire, le temps s’arrêtant durant un dialogue surréaliste et en français !
L’ensemble repousse les limites d’une intrigue improbable et naïve très romanesque, sauver le monde, mais avec des interprétations physiques et une mise en scène à la hauteur de l’enjeu.

Cette surenchère risque de rendre plus exigeante les prochaines productions du même acabit comme celles de l’agent James Bond 007 et celles de Kingsman.

Note : 15/20



Laisser un commentaire