L’Homme qui tua Don Quichotte

Le film avait fait coulé beaucoup d’encre après des avaries et aventures désastreuses en production pendant plus de 20 ans pour ensuite se transformer en polar judiciaire pitoyable jusqu’à sa récente projection au Festival de Cannes 2018.
Mais le résultat a accouché d’une souris et provoque d’autant une immense déception.
Présenté comme très ambitieux, nous sommes en présence d’un film fourre-tout, d’une laideur incroyable, entre grand guignol et effarement du spectateur.
Chaotique, mal mis en scène, les scènes de rêve notamment, le film laisse en roue libre les acteurs Jonathan Pryce et Adam Driver, pourrait aguerris et qui semblent ne pas comprendre ce qu’ils font.
Un film au résultat confus et sans aucun humour, un comble pour un ancien Monty Python qui enterre définitivement la légende. Une immense déception.

Note : 9/20



Laisser un commentaire