Étiquette : Isabelle Huppert

Par Jean-Christophe Hadamar

La daronne

Patience Portefeux est interprète judiciaire franco-arabe, spécialisée dans les écoutes téléphoniques pour la brigade des Stups.
Lors d’une enquête, elle découvre que l’un des trafiquants n’est autre que le fils de l’infirmière dévouée qui s’occupe de sa mère. Elle décide alors de le couvrir et se retrouve à la tête d’un immense trafic.

Film français de Jean-Paul Salomé, sorti en France le 9 septembre 2020 avec Isabelle Huppert, Hippolyte Girardot et Farida Ouchani.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Blanche comme neige

Claire, jeune femme d’une grande beauté, suscite l’irrépressible jalousie de sa belle-mère Maud, qui va jusqu’à préméditer son meurtre.

Sauvée in extremis par un homme mystérieux qui la recueille dans sa ferme, Claire décide de rester dans ce village et va éveiller l’émoi de ses habitants… Un, deux, et bientôt sept hommes vont tomber sous son charme !
Pour elle, c’est le début d’une émancipation radicale, à la fois charnelle et sentimentale…

Film français de Anne Fontaine, sorti en France le 10 avril 2019 avec Lou de Laâge, Isabelle Huppert et Charles Berling.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

L’ile aux chiens

En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens.
Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots.
Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

Film d’animation germano-américain de Wes Anderson, avec les voix en Français de Vincent Lindon, Isabelle Huppert, Romain Duris, Louis Garrel, Greta Gerwig, Daniel Auteuil, Léa Seydoux et Mathieu Amalric.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Madame Hyde

Une timide professeure de physique dans un lycée de banlieue est méprisée par ses élèves.
Un jour, elle est foudroyée pendant une expérience dans son laboratoire et sent en elle une énergie nouvelle, mystérieuse et dangereuse…

Film français de Serge Bozon, sorti en France le 28 mars avec Isabelle Huppert, Romain Duris, José Garcia et Guillaume Verdier.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Marvin ou la belle éducation

Martin Clément, né Marvin Bijou, a fui son petit village des Vosges.
Il a fui sa famille, la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. Il a fui l’intolérance et le rejet, les brimades auxquelles l’exposait tout ce qui faisait de lui un garçon «différent».
Il découvre le théâtre, et dont il empruntera le nom pour symbole de son salut. Et puis Abel Pinto, le modèle bienveillant qui l’encouragera à raconter sur scène toute son histoire.
Marvin devenu Martin va prendre tous les risques pour créer ce spectacle qui, au-delà du succès, achèvera de le transformer.

Film français de Anne Fontaine, sorti en France le 22 novembre 2017 avec Finnegan Oldfield, Grégory Gadebois, Vincent Macaigne, Charles Berling, Isabelle Huppert et le jeune Jules Porier.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Elle

Michèle fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre.
À la tête d’une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer.
Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu.
Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s’installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer.

Film franco-allemand de Paul Verhoeven, sorti en France le 25 mai 2016 avec Isabelle Huppert, Laurent Lafitte, Anne Consigny, Charles Berling et Virginie Efira.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

L’avenir

Nathalie est professeur de philosophie dans un lycée parisien. Passionnée par son travail, elle aime par-dessus tout transmettre son goût de la pensée.
Mariée, deux enfants, elle partage sa vie entre sa famille, ses anciens élèves et sa mère, très possessive.
Un jour, son mari lui annonce qu’il part vivre avec une autre femme.
Confrontée à une liberté nouvelle, elle va réinventer sa vie.

Film franco-allemand de Mia Hansen-Løve, sorti en France le 6 avril é016 avec Isabelle Huppert, André Marcon, Roman Kolinka, Sarah Le Picard et Edith Scob.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Asphalte

Un immeuble dans une cité. Un ascenseur en panne. Trois rencontres. Six personnages.
Sternkowtiz quittera-t-il son fauteuil pour trouver l’amour d’une infirmière de nuit ?
Charly, l’ado délaissé, réussira-t-il à faire décrocher un rôle à Jeanne Meyer, actrice des années 80 ?
Et qu’arrivera-t-il à John McKenzie, astronaute tombé du ciel et recueilli par Madame Hamida ?

Film français de Samuel Benchetrit, sorti en France le 7 octobre 2015, avec Isabelle Huppert, Gustave Kervern, Valeria Bruni Tedeschi, Michael Pitt et Jules Benchetrit.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

La ritournelle

Brigitte et Xavier sont éleveurs bovins en Normandie. Elle est rêveuse, la tête dans les étoiles. Lui, les pieds ancrés dans la terre, vit surtout pour son métier.
Avec le départ des enfants, la routine de leur couple pèse de plus en plus à Brigitte. Un jour, sur un coup de folie, elle prend la clef des champs. Destination : Paris.
Xavier réalise alors qu’il est peut-être en train de la perdre. Parviendront-ils à se retrouver ?

Film français de Marc Fitoussi, sorti en France le 11 juin 2014, avec Isabelle Huppert, Jean-Pierre Darroussin, Michael Nyqvist, Pio Marmai et Anaïs Demoustier.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Abus de faiblesse

Victime d’une hémorragie cérébrale, Maud, cinéaste, se réveille un matin dans un corps à moitié mort qui la laisse hémiplégique, face à une solitude inéluctable.
Alitée mais déterminée à poursuivre son projet de film, elle découvre Vilko, arnaqueur de célébrités, en regardant un talk-show télévisé.
Ils se rencontrent. Il ne la quitte plus et lui emprunte des sommes astronomiques.

Film français de Catherine Breillat sorti en France le 12 février 2014n avec Isabelle Huppert, Kool Shen, et Laurence Ursino.

LIRE LA CRITIQUE