The Master

Nous avions aimé de Paul Thomas Anderson, Magnolia et surtout le flamboyant « There will be blood », et la déception est à la hauteur de cet espoir.
Toujours avec de magnifiques images tournées en 70 mm et une direction d’acteur exemplaire, on regarde ici un récit hermétique et prétentieux, mêlant mysticisme de pacotille et philosophie new-age.

On reconnaît à l’auteur un certain talent pour décrire ici l’amitié entre 2 hommes, mais on se heurte à un hermétisme fatal qui transforme la projection en parcours du combattant, entre ennui et rejet.

Brillant techniquement, mais une approche de la dépendance psychologique complètement opaque. Dommage !

Note : 11/20


The Master - Trailer / Bande-Annonce [VO|HD] par Lyricis



Laisser un commentaire