Terraferma

Avec un sens de la belle image, l’auteur puise à travers ses racines siciliennes de belles scènes métaphoriques mais qui ne suffisent pas à faire un grand film.
En effet, des invraisemblances dans le récit et de trop nombreux clichés alourdissent les propos humanistes de l’auteur qu’on a tant aimé il y a dix ans, avec Respiro.
Certaines scènes sont réussies parce qu’authentiques, comme la réunion des pêcheurs, mais la légèreté générale des interprétations accentue l’hermétisme du film.
Enfin la fin moraliste où le héros souhaite se racheter enfonce le clou.

Un film manichéen faussement naïf. On nage en pleine déception !

Note : 11/20


TERRAFERMA : BANDE-ANNONCE VOST HD par baryla



Laisser un commentaire