Les Infidèles

Courant dans les années 60 et 70, notamment dans les comédies italiennes, le principe de films à sketch à sujet imposé est peu courant dans la production récente.
Ici 7 réalisateurs traitent chacun entre 5 et 40 minutes leur approche de l’infidélité masculine, et le résultat, très inégal plombe la perception générale de la séance.
Assez mal écrits, ils surfent entre dialogues insipides dignes d’un mauvais téléfilm, situations ridicules voire vulgaires et font finalement assez peu rire.
Seules les créations de Emmanuelle Bercot (le jeu de la vérité entre époux) et de Michel Hazanavicius (le séminaire d’entreprise) sortent du lot, avec un duo d’acteur mis en abîme (Jean Dujardin et sa femme) et encore Jean Dujardin, en participant décalé au séminaire d’entreprise.
Ce film sorti juste après le triomphe de ce dernier aux Oscars hollywoodiens semble surfer sur la vague.
Bref, pas de quoi fouetter un chat, on préférera les hésitations amoureuses et le romantisme d’un Emmanuel Mouret ou les vieilles comédies italiennes de Dino Risi ou Mario Monicelli.

Note : 12/20.


Les Infidèles - bande-annonce HD par sortiescinema



Laisser un commentaire