Le jardin des Finzi-Contini

Ressorti en France cet été 2020 dans une magnifique version restaurée, ce drame historique de Vittorio de Sica, rare, n’a pas pris une ride.

Ours d’Or à Berlin en 1971, le film décrit les derniers instants de liberté de jeunes gens de deux familles italiennes durant la montée du fascisme dans la ville de Ferrare. Il émeut par son élégance visuelle, sa mise en scène et ses dialogues à portée universelle.

Le triangle amoureux est habilement intégré dans le contexte de l’époque et signe la fin d’une époque et pour ses personnages, la fin de l’enfance.

La mise en valeur du splendide jardin de ville, rempart fragile et allégorique contre la cruauté des hommes rejaillit sur les personnages qui vont s’aimer, se déchirer, se décevoir et s’oublier.

Une mise en scène sobre et captivante, un témoignage émouvant sur une période particulièrement noire de l’Europe symboliquement interprétée par des acteurs italiens, allemands et français.

Peut-être le film romantique le plus profond et le plus grave qui n’est été produit. Une véritable déchirure inoubliable.

Note : 17/20.



Laisser un commentaire