La nuit venue

Le personnage central du film est la ville de Paris la nuit, l’occasion de montrer l’envers du décor de la ville lumière.

Film noir sur la nuit (!) mais surtout très poétique, on y découvre la communauté chinoise de Paris qui est ici montrée dans sa face sombre : une mafia qui tient sous sa coupe des immigrés clandestins avec d’énormes moyens coercitifs.

Grâce au magnifique travail sur les lumières de la ville et une musique envoutante, on y découvre deux personnages qui ne se seraient jamais rencontrés de jour.

La nuit, la ville, la musique et des personnages peu montrés au cinéma : une alchimie qui fonctionne pour un résultat poétique et sensuel. C’est un premier film prometteur.

On ressort de ce thriller nocturne envouté par son élégance, sa sensibilité et sa mélancolie. Il résonne encore longtemps après.

Note : 15/20.



Laisser un commentaire