Un fils

Le film se déroule en 2011, une année qui a été charnière sur les plans politique et social en Tunisie. Mehdi M. Barsaoui transforme son premier films en succès, malheureusement stoppé net par la fermeture des salles en France.
Tout en mouvement, la caméra se glisse entre les acteurs pour mieux saisir leurs tourments, leurs hésitations, leur mal-être, leurs oppositions, leurs frustrations et leurs désillusions. Ils occupent l’écran pour mieux nous accrocher et nous stresser…

Le scénario est efficace, construit sans temps mort, traduisant avec précision le fonctionnement de la société tunisienne qui n’a pas encore fait sa mue sociale.

Entre peinture social et drame intime, ce premier film, porté par des interprétations magistrales et émouvantes est un succès. On vous invite à le voir dès que cela sera possible.

Note : 15/20.



Laisser un commentaire