Adam

Ce drame psychologique, austère et vibrant, décrit la difficile condition des mères célibataires dans la société marocaine. Avec une image sensuelle et délicate, ce huis-clos de deux femmes est d’une écriture rigoureuse servie par deux actrices saisissantes de vérité.

La réalisatrice transfigure la préparation des repas et des pâtisseries qu’elle vendront ensuite dans un lieu sombre et modeste et en fait des scènes sensuelles, le tout dans une lumière qui rappelle les grands peintres du clair-obscur.

Elle aborde des sujets tabous dans le monde arabe d’une manière si douce si tendre que son aspect subversif est à peine apparent, mais le rend, de fait, encore plus subversif et efficace.

Avec son issue dramatique, le film opère un renversement émotionnel troublant. Une grande réussite que cette production, à voir sans tarder.

Note : 15/20



Laisser un commentaire