La vérité

Ce film est un mystère. Que vient faire le réalisateur japonais du magnifique et social « Une affaire de famille », Palme d’Or à Cannes il y a deux ans dans ce huis-clos parisien et bourgeois ?

A part un hommage appuyé au cinéma français et surtout à deux de ses plus grandes actrices, on a du mal à trouver à cette Vérité un fort intérêt.

On y trouve néanmoins un peu d’humour et d’autodérision, une approche intéressante entre réalité et fiction, la vie quotidienne et le tournage d’un film, dans lequel Catherine Deneuve se découvre avec efficacité, mais l’ensemble reste vraiment trop léger pour convaincre.

Le thème du groupe social de la famille, si magnifiquement décrit dans « Une affaire de famille » est ici trop édulcoré et manque singulièrement d’originalité et de subtilité.

Un OVNI inter culturel cinématographique qui ne convainc pas, probablement par une écriture trop légère. En sortant, on se pose la question, que voulait-il nous dire ? On attend avec impatience son retour au Japon.

Note : 13/20



Laisser un commentaire