Deux Moi

Autant vous prévenir tout de suite, ce dernier opus de Cédric Klapish est assez différent des précédents.

D’apparence simple, la solitude des deux trentenaires enfermés dans la grande ville traite de la vie quotidienne, faite de petites choses, de solitude et du monde du travail souvent violent.
Pas d’humour ou très peu ici, avec un casting intense : Anna Girardot lumineuse dans sa mélancolie, François Civil en adulescent paumé, Camille Cottin et François Berléand en thérapeute convaincant.

Nettement plus grave que ce qu’on a l’habitude de voir chez ce peintre de nos sociétés, il montre que cette génération peut retrouver le chemin du bonheur et de l’amour sans les artifices numériques.
On peut être jeune, beau et actif mais pas dans son assiette.

Une fable urbaine profonde et mélancolique qu’on ressent comme un testament de la part de Klapish et un formidable espoir en l’avenir !

Note 15/20.



Laisser un commentaire