La miséricorde de la jungle

Même si le scénario laisse passer de grosses faiblesses, ce film au magnifique et salvateur titre nous emmène dans une région où des militaires sont obligés d’endosser l’uniforme ennemi pour survivre.

La luxuriante forêt équatoriale est ici le personnage principal de ce film au moyen modeste mais sincère. Les interprétations sont également le point fort, dont l’acteur belge Marc Zinga au jeu intérieur bouleversant aidé et sauvé par Austin, son compagnon de fortune.

Le chaos de cette région, qui est qui, quelles sont les forces en présence est souligné volontairement pour en devenir absurde et le film devient alors un manifeste efficace contre la guerre et pour la non-violence.

A la fois voyage intérieur et manifeste, un film sincère et âpre sur la confrontation entre la sauvagerie de l’homme et celle de la nature.

Note : 14/20.



Laisser un commentaire