Sunset

Le procédé de plan séquence incluant le flou, pour montrer l’agitation autour et derrière la scène est utilisé ici de manière systématique, tout comme pour son dernier film « Le fils de Saul ».

Mais là où il est impossible dans ce dernier de montrer l’horreur, ici, malheureusement, il est au service d’un scénario faible où la confusion et les approximations sont flagrantes.

Ce manque d’originalité plombe le film, on cherche à comprendre, mais le spectateur se perd dans des dédales de personnages et situations.

Ce film se veut l’illustration d’une monde sombre, mais sombre en quoi ? Le spectateur est dérouté, s’interroge et finalement laisse tomber.

Ce film à la narration alambiquée et à la direction d’acteurs approximative est une immense déception après le choc du « Fils de Saul ».

Note : 11/20



Laisser un commentaire