Le mystère Henri Pick

Les romans de David Foenkinos s’adaptent au cinéma comme des petits pains avec plus au moins de succès.

Après « La Délicatesse », « Les Souvenirs » de Jean-Paul Rouve et « Je vais mieux » de Jean-Pierre Améris , voici une nouvelle adaptation de Rémy Bezançon.

Malheureusement, l’adaptation du roman plein de tendresse et d’humour ne prend pas ici, on reste en retrait dans cette histoire mal racontée et peu crédible, à la mise en scène brouillonne et où les acteurs font ce qu’ils peuvent pour nous intéresser à ce roman et à la recherche de son véritable auteur.

Fabrice Luchini semble mal à l’aise en critique littéraire, un comble quand on connait ses passions littéraires, Camille Cottin fait au mieux en mère célibataire bretonne et la jeune Alice Isaaz est peu crédible en directrice littéraire d’une grand maison d’édition.

Malgré un casting haut de gamme, on ne gardera pas un grand souvenir de cette comédie classique et sans surprise qui se regarde sans passion.

Note : 13/20.



Laisser un commentaire