Polisse

Proche du documentaire, Maïwenn s’immisce dans la vie professionnelle et personnelle de ses personnages dont les dialogues claquent à toute vitesse.
On suit le quotidien de ces femmes et hommes ballottés entre les faits-divers sordides, les viols, les agressions et leurs conséquences sur leur propre équilibre et celle de leur famille.
Le résultat étonnant est une immense réussite par la juxtaposition de détails et de personnages qui défilent à une vitesse hallucinante, portés par des acteurs, petits et grands, chauffés à blanc et visiblement très fatigués.

Sans temps mort, on sort épuisé de ces locaux administratifs mais le film, révélateur des dérives de nos sociétés, résonne longtemps dans nos têtes.
Un film sans concession sur la vulgarité du malheur et du désespoir.
A voir.

Note : 16/20


Bande Annonce de Polisse de Maïwenn par sortiescinema



One Comment

  1. aminéphile wrote:

    A voir, absolument. Même si le quotidien personnel des policiers a tendance à prendre parfois le dessus sur le vrai sujet du film, la protection des mineurs. Certes l’un ne va pas sans l’autre puisque ces flics sont forcément marqués par ce qu’ils vivent dans leur travail. Défaut majeur, le rôle de MaIwenn en photographe parachutée à la brigade et toujours un peu à côté de la plaque (mais excellente réalisatrice). Bonne surprise : JoeyStar qui crève l’écran.

Laisser un commentaire