Les invisibles

Ce film raconte la vie quotidienne d’un centre d’hébergement dans l’agglomération lilloise, il est un témoignage brut de personnes en rupture sociale pour des raisons diverses, sortie de prison, violence domestique, chômage, solitude extrême, réfugiée et qui trouvent un peu de répit dans ce centre d’accueil.
Cette production est valorisée la présence au casting de femmes qui ont fréquenté ce type d’accueil et parfois même ont vécu dans la rue.
Le mélange d’actrices professionnelles avec des figurants du réel donne une force authentique à cette production, bien plus efficace qu’un documentaire.
Un cinéma du réel un peu foutraque, désorganisé mais sincère qui est sauvé par un humour décapant désamorçant des situations dramatiques comme le manque d’humanités des institutions et laisse percer l’espoir.



Laisser un commentaire