Tout ce qu’il me reste de la révolution

Film indépendant, artisanal et libre, il est avant tout celui d’un collectif de théâtre : « L’avantage du doute » créé par les acteurs du film.
Il est un prolongement du spectacle et s’interroge sur la manière dont on vit les monde d’aujourd’hui et la notion d’engagement en mettant en scène une jeune femme dont les parents ont été militants de la première heure.
Le constat est austère mais l’humour et le décalage ont été choisis pour dédramatiser sans jamais se moquer des personnages.

Le filme repose sur des dialogues particulièrement percutants et des plans séquences réussis pour traiter de l’engagement politique aujourd’hui.
Le constat de l’héritage politique de ses parents et un regard féroce mais aussi tendre sur notre époque et sur les utopies révolutionnaires des années 70.

Note : 14/20



Laisser un commentaire