L’amour flou

Cette comédie, basée sur des improvisations plus théâtrales que cinéphiles se regarde d’abord avec détachement, puis intérêt.
C’est la rigueur des dialogues qui le sauve de la banalité et de l’absence de personnalité dans sa mise en scène.
Les personnages qui portent les noms des acteurs nous éloignent d’une fiction pour se rapprocher d’une auto-biographie mais l’ambiance foutraque et bon enfant, mine de rien, balaie des sujets contemporains, comme le couple, la famille, la maternité, la GPA, les années qui passent, le couple et sa séparation.
Le rire et la dérision font les meilleures recettes pour parler de sujets sérieux.
Un Ovni dans la production de comédies actuelles ! Entre fantaisie informelle et histoire autobiographique, l’explosion du couple est joyeuse, tendre et inventive.

Note : 14/20



Laisser un commentaire