Une affaire de famille

Cette chronique sociale du réalisateur japonais Kore-Eda a reçu la Palme d’or 2018 au dernier Festival de Cannes, et elle est méritée.
Le film raconte l’histoire d’une famille recomposée entassée dans une vieille maison insalubre où la débrouille et la culture du vol à l’étalage sont synonymes de survie quotidienne.
La mise en scène subtile et lente suit avec tendresse le destin de chacun des personnages de toutes les générations, entassée dans deux pièces, de la grand-mère à la toute petite fille recueillie qui présente des symptômes de maltraitante.

Sans misérabilisme, on découvre ces exclus de la société contemporaine japonaise et le film pose la question des liens qui lient une famille, sont-ce les liens du sang ou bien les liens de solidarité ?

Une chronique sociale délicate et intime à la mise en scène tendre et authentique. Une très grande réussite !

Note : 16/20



Laisser un commentaire