JSA (Joint Security Aera)

Ce film, du coréen Park Chan-Wook, tourné en 2000, précède donc ses précédents films « Old boy » et « Mademoiselle », et mystère du calendrier de distribution ne sort que maintenant, soit 18 ans plus tard à l’occasion de sa restauration en 4K.
J.S.A., c’est le nom de la zone démilitarisée sous contrôle de l’ONU, à la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.
Ce film montre une enquête sur la mort de 2 soldats, enquête menée par une jeune suisse d’origine coréenne. A cette occasion, on découvre progressivement toute l’histoire de ces deux pays grâce à des flash-back des 4 soldats impliqués.
Ce film n’est pas un film de guerre, plutôt un film d’espionnage, et il est en fait profondément antimilitariste.
Filmé avec virtuosité, avec des plans somptueux, on retrouve la fluidité, et l’élégance étouffante du réalisateur, ainsi que son constat implacable de la noirceur de l’âme humaine.
Même si on est parfois un peu perdu au début entre les différents personnages, cette production est résolument universelle, ce film pourrait se passer ailleurs, à une autre frontière dans d’autres régions du monde.

Note : 16/20



Laisser un commentaire