En guerre

Présenté en compétition au Festival de Cannes 2018, ce drame social de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon est une plongée vertigineuse et efficace au sein d’un violent conflit social à l’occasion du projet de fermeture d’une usine de sous-traitance automobile dans la région de Agen.
Caméra à l’épaule, on se croit en présence d’un documentaire pris à chaud, Vincent Lindon excelle dans son rôle de délégué syndical, avec une intensité et une intensité qu’il faut saluer.
Avec un montage efficace, une musique lançinante, ce film met en évidence les blessures d’un homme dans un combat brutal qui devient progressivement solitaire.
On sort groggy et épuisé de ce film efficace et terriblement d’actualité.

Note : 15/20



Laisser un commentaire