Plaire, aimer et courir vite

L’histoire d’une rencontre qui arrive malheureusement trop tard, la dernière production du français Christophe Honoré au titre slogan est une réflexion sur la vie assez nihiliste, parsemée d’une humour et d’un verbe riche qui font de ce film un joyeux capharnaüm attachant et donnent une légèreté dans le drame.

Quant aux interprétations, le jeune Vincent Lacoste rajoute une corde à son arc, son personnage distillant un humour et un décalage salutaire plutôt réussi par opposition à son amant plus adulte et grave.
Seule la photo qu’on a trouvé quelconque vient freiner notre enthousiasme mais ce film très personnel nous touche par sa sincérité et son intelligence.
Voici un fim d’une génération, mélange d’humour, de gravité, d’élégance et de tendresse.

Note : 14/20



Laisser un commentaire