Everybody knows

Au sein d’un petit village entouré de vignes, on assiste à un récit troublant dans l’intimité d’une famille au passé lourd, comme dans la plupart des familles.
Ce film au casting haut de gamme, est un thriller intense, finalement assez classique qui distille petit à petit des indices tout en cultivant une ambiguïté très à propos.
La force de ce film est l’équilibre entre le quotidien d’une famille, plongé dans le drame et les conflits qui ressurgissent entre ses membres. Est abordé avec beaucoup de délicatesse le rôle et le statut du père, et tente de répondre à la question du fondement de la paternité.

Parfaitement maitrisé dans sa mise en scène, la direction d’acteurs est juste sans être transcendante et la photos plus qu’agréable.
Sans être révolutionnaire, le film, en compétition à Cannes, est un mélange réussi entre secrets de famille, détresse émotionnelle pour finalement devenir un hymne à la vie. On ne boudera pas son plaisir.

Note : 14/20.



Laisser un commentaire