Abracadabra

Avec un pitch plutôt original, cette comédie fantastique verse progressivement dans le burlesque, et c’est là son problème.
Nous avions beaucoup aimé le précédent film de Pablo Berger, Bianco Nieves, film noir et blanc sans dialogue avec une histoire de Blanche-Neige revisitée et à la créativité débridée.
Ici, rien de tout cela, malgré un travail sur les couleurs saturées plutôt intéressant, on est surpris par la platitude des dialogues et un scénario confus. On voit bien la critique du macho espagnol, le jeu de l’actrice Maribel Verdu est toujours étonnant, mais le l’histoire s’émousse rapidement le rendant mineur.
Une farce kitsch ratée et une très grande déception ! On attendra son prochain film.

Note : 10/20



Laisser un commentaire