Gaston Lagaffe

Cette adaptation de la BD manque sa cible. Après le désastreux Spirou, sorti il y a un mois, le baromètre des rires dans la salle pour Gaston frise le calme plat, avec très peu de réactions. Seul le jeune acteur Théo Fernandez sort son épingle du jeu.

Il est très difficile d’adapter la bande dessinée au cinéma, car l’imaginaire de chaque lecteur est différent rendant son adaptation hasardeuse et risquée.
Seuls « Astérix et Cléopatre » de Alain Chabat en 2002 et « Valerian » de Luc Besson en 2017 ont réussi leur adaptation car ils ont su réinventer et dépasser l’histoire originale.

Enfin la bande dessinée de Gaston est une succession de gags sur une planche de 2 pages, rendant son adaptation au long-métrage risquée, il y manque en effet en plus de l’humour, la fluidité et une histoire cohérente.
Une adaptation sans originalité qui décevra les fans.

Note : 11/20



Laisser un commentaire