Après la guerre

L’originalité de ce film vient dans le traitement à posteriori des années du terrorisme. Voila un film austère et mélancolique qui contrairement à ce qu’on croit n’évoque pratiquement pas la politique mais décrit les relations entre un père et sa fille, le premier tentant de reconstruire une relation normale avec la seconde en soldant son passé « anormal ».
Avec une mise en scène très sobre, certains diront ennuyeuse, les personnages restent attachants grâce à une direction d’acteurs efficace et discrète.
Un film amer et triste sur les conséquences d’actes du passé auprès des siens, mais assez loin des films politiques italiens de la grande époque.

Note : 13/20



Laisser un commentaire