L’affaire Roman J

Denzel Washington qui a pris une quinzaine de kilos pour ce rôle d’un ancien avocat très impliqué dans la défense des droits civiques, et au savoir encyclopédique, est inadapté au marché moderne du conseil juridique.
Il joue un personnage en dysfonctionnement avec notre société basée sur la rentabilité extrême mais finalement ne s’embarrasse pas trop de la morale en récupérant une demande de rançon dans une affaire qu’il traite.
Une fois dit cela, le film s’enlise dans un scénario qui semble à cours d’idées en s’intéressant à la vie quotidienne du héros et passe à côté de son sujet.
Il aurait été intéressant de creuser l’idée originale d’un homme avec des convictions profondes s’effondrent, mais ce thème est à peine effleurer.

Un film au scénario sans surprise avec une mise en scène transparente et sans conviction.
Denzel Washington au jeu efficace semble bien seul dans cette production confuse. On reste sur sa faim.

Note : 12/20



Laisser un commentaire