Les aventures de Spirou et Fantasio

Adapter une bande dessinée n’est pas facile, surtout si elle représente pour toute une génération une importance capitale et d’excellents souvenirs de jeunesse. Certains y réussissent, comme Alain Chabat, avec « Astérix et Cléopâtre » qui a su avec ses dialogues, ses répliques et son casting redonner une verve à l’histoire pour devenir un film culte.
Mais certains trébuchent, car cette adaptation ratée du héros Spirou, devenu voleur à la tire, par son scénario plus que poussif, ses dialogues insipides et ses gags qui tombe la plupart du temps à plat.
Les acteurs font ce qu’ils peuvent, mais rien ne jaillit dans cette accumulation poussive de plans proche d’un naufrage assuré.

On se demande où sont passées la fraicheur, l’humour, l’aventure, la joie, et l’amitié qu’on ressentait à la lecture de la bande dessinée. Son adaptation est ici bien fade.
On pourra passer son chemin en se replongeant dans la bande dessinée de Franquin.

Note : 6/20



Laisser un commentaire