Get out

Il y a dans cette production indépendante américaine deux films qui correspondent à deux parties.
La première est d’une grande rigueur burlesque, une fable ironique plutôt bien enlevée sur le racisme pour un film considéré comme issu de séries B. Plutôt délicieusement inquiétante.
Mais la seconde partie bascule dans une dimension fantastique invraisemblable et profondément ridicule.
Intrigue décevante, bourrée de clichés, le jeu des acteurs n’arrange rien à la chose, surligné par une musique trop présente et des effets visuels particulièrement détestables.
Enfin, les scènes finales n’en peuvent plus de se terminer, montrant un vide abyssal du scénario. Le marketing de la distribution a encore frappé !

Un pseudo thriller horrifique particulièrement ennuyeux qu’on peut avoir loupé sans regret.

Note : 10/20



Laisser un commentaire