The lost city of Z

Après la comédie musicale, le film d’aventure revient avec plus de succès !
On est absolument séduit par cette production épique et vertigineuse, récompensée à Berlin.
Tiraillé entre la passion pour l’aventure et son destin familial et social, le héros de James Gray nous livre une reconstitution flamboyante et pessimiste des utopies du début du 20° siècle.
Avec une image magnifiée au service d’une quête d’absolu, les acteurs nous transportent aux confins de la psychologie humaine avec virtuosité et passion.
Entre Apocalypse Now et Fitzcarraldo, à voir sur très grand écran.

Une déclaration d’amour à l’aventure, majestueuse, triste et humaniste.

Note : 16/20.



Laisser un commentaire