Submarine

Une comédie anglaise assez inclassable sur l’univers d’un adolescent atypique, mi dépressif mi intellectuel qui regarde le monde des adultes avec perspicacité et dédain.
Cependant, malgré un mode narratif original qui pousse parfois un peu trop vers le clip, l’histoire s’essouffle, probablement en raison d’un montage et d’un scénario qu’il aurait fallu resserré et une fin un peu … fleur bleue.
Restent une narration originale, notamment lorsque les dialogues fusent, et des acteurs avec une présence et une prestation réussies.

Un film pas déplaisant mais à moitié réussi.

Note : 13/20


Bande-Annonce Submarine VOST par sortiescinema



One Comment

  1. Aminéphile wrote:

    Un film souvent drôle, certes, mais qui reste sans grand intérêt. Avec une vague sensation de déjà-vu… Les deux séquences qui accompagnent les chansons sont longues et auraient dû être condensées. Quant au thème musical principal du film, il est très inspiré dans ses premières notes sur la partition du Mépris, composé par Georges Delerue. Je n’ai vu aucune allusion à cet emprunt dans le générique, ce qui me paraît incroyable, tellement c’est évident. De même, les ponctuations du film, sur fond de couleur vive, avec un titre en gros caractère accompagné d’une virgule musicale piquée là encore à celle du Mépris, évoquent inévitablement le film de Godard, mais on ne voit pas le rapport. S’il s’agit d’un hommage, il tombe à plat.

Laisser un commentaire