Un amour de jeunesse

On retrouve ici le troisième film de la jeune Mia Hansen-Løve, après « Tout est pardonné » en 2007 et « Le Père de mes enfants en 2009, avec deux jeunes étudiants dont la première passion étincelante se heurte aux réalités de la vie quotidienne.
Un film sur la tendresse et naturaliste joué avec succès par de jeunes acteurs inconnus qui réhabilite les sentiments dans une mise en scène fluide et lumineuse.
On pense évidemment à Rohmer, mais avec une approche plus personnelle, lente et moins bavarde.
Une cinéaste française qui compte pour un film à la fois frais et profond que les sentimentaux apprécieront.

Note 14/20.


UN AMOUR DE JEUNESSE : BANDE-ANNONCE HD par baryla



One Comment

  1. unigueBup wrote:

    necesidad de comprobar:)

Laisser un commentaire