Inherent Vice

L’histoire policière de cette comédie largement déjantée sert de prétexte à une description idéalisée et délirante de la vie quotidienne de hippies californien de la fin des années 60.
Usant de rupture de rythmes et de dialogues souvent incompréhensibles, on retrouve l’ambiance délétère et survoltée des cette époque fumante et utopique.
Réellement drôle, et avec une image très soignée, une bande son d’époque très originale, on assiste à une galerie de personnages tous plus déjantés et peu importe l’histoire qui en devient secondaire.
Pris par l’ambiance, on ne voit pas passer le temps, et on ressort « stoned » d’images, de son et d’ambiance sixties psychédéliques.
Finalement un beau film mélancolique et mythologique.

Note : 16/20



Laisser un commentaire