24 jours

Concentré sur le faits, le film a le mérite d’être rigoureux et .. extrêmement prenant par sa reconstitution, traitée majoritairement à travers le point de vue des parents.
Le point fort de ce film est bien évidemment le casting, avec des acteurs tous à la hauteur dans la difficulté à montrer l’égarement, la terreur et la douleur.
A travers cet événement qui a défrayé la chronique de l’hiver 2006, l’auteur a voulu faire de ce film un plaidoyer contre l’intolérance et l’antisémitisme.
C’est à ce titre réussi, mais au niveau cinématographique, on peut reprocher à l’auteur de ne pas prendre assez de recul par rapport aux faits.
Le scénario et la mise en scène se contentent de « relater » l’affaire Ilan Halimi, avec violence et larmes comme dans un reportage choc télévisuel, en voulant tout montrer, y compris le côté des tortionnaires.
Cette abondance nuit à l’impact du film qui prend les spectateurs en otage et ne laisse aucune marge de manoeuvre dans son appréciation.

Un film à voir pour la mémoire et ses interprètes malgré une volonté maladroite de tout montrer.

Note : 13/20


Découvrez la bande-annonce du film 24 jours... par Europe1fr



Laisser un commentaire