Frances Ha

Frances ou la vie quotidienne comme champ de bataille !
Cette production indépendante américaine montre avec réalisme et poésie les difficultés à s’intégrer dans une société où rêves et sentiments se heurtent à la compétition et la réussite matérielle.
Exclusivement centrée au tour du personnage principal, loufoque, débordant d’énergie et séduisant, cette chronique new-yorkaise sait capter la sensibilité des trentenaires, coincés entre la fin des rêves de la jeunesse et la dureté des adultes.
Sensible et beau, notamment grâce à un noir et blanc presque argentique, on tombe immédiatement amoureux de ce personnage un peu looser, mais fidèle et obstiné.

Entre Woodie Allen et la nouvelle vague, une belle histoire mélancolique et moderne.

Note : 14/20.



One Comment

  1. Aminéphile wrote:

    Assez d’accord. Mais un film qui s’oublie vite.

Laisser un commentaire