Mois : septembre 2011

Par Jean-Christophe Hadamar

We need to talk about Kevin

Eva, une ambitieuse femme écrivain met au monde un garçon, dénommé Kevin.
Dès le plus jeune âge ce dernier a des problèmes de communication avec sa mère qui vont aller crescendo jusqu’à l’adolescence.
Elle décide de comprendre, prend conseil, fait des erreurs, puis finit par culpabiliser.
Kevin devenu adolescent commet ensuite l’irréparable … anéantissant tout espoir.

Film anglais de Lynne Ramsay, sorti à Paris le 28 septembre 2011, avec Tilda Swinton, John C. Reilly, Ezra Miller.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Et maintenant, on va où ?

Un village isolé dans un pays du Moyen-Orient.
La population des deux communautés religieuses tentent de survivre dans un pays en conflit entre musulmans et chrétiens. Les femmes décident de passer à l’action à leur façon pour empêcher le déferlement de la violence.

Film libanais de Nadine Labaki, sorti en France le 14 septembre 2011, avec Nadine Labaki, Claude Msawbaa et Leyla Fouad.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

La fée

Dom est un veilleur de nuit dans un hôtel de la ville du Havre. Un soir, une femme arrive à l’accueil, sans bagages et les pieds nus. Elle dit s’appeler Fiona et se présente comme étant une fée. Pour le remercier, elle lui accorde trois souhaits.
Le lendemain, deux voeux sont réalisés mais Fiona a disparu.

Film franco-belge de Dominique Abel et Fiona Gordon, sorti en France le 14 septembre 2011 avec : Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

La guerre des boutons

Au début des années 60, une bande de jeunes garçons, menée par le jeune Lebrac, du village de Longeverne est en guerre contre les enfants du village voisin Velrans. Une guerre sans merci, qui dure depuis des générations.

Lebrac a l’idée d’arracher les boutons et les bretelles des ennemis afin que ces derniers se fassent gronder par leurs parents. Des complications surviennent, et pour sortir d’une mauvaise passe, la bande est obligée d’accepter l’aide de Lanterne, une fille !

Film français de Yann Samuell, sorti en France le 14 septembre 2011 avec Mathilde Seigner, Frédéric Testot, Eric Elmosnino et Alain Chabat.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Habemus Papam

Le Conclave des évêques se réunit à Rome pour élire un nouveau pape. Mais les fidèles massés place Saint-Pierre attendent en vain l’apparition au balcon du nouveau souverain pontife.
Ce dernier disparaît. Le monde entier retient son souffle et les autorités tentent de gérer la crise.

Film italien de Nanni Moretti, sorti en France le 7 septembre 2011 avec Michel Piccoli, Nanni Moretti et Margherita Buy.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

La guerre est déclarée

Il s’agit de l’histoire d’un jeune couple parisien qui décide d’avoir un enfant. Le jeune Adam nait et bouleverse la vie du couple, mais très vite le bébé présente des symptômes inquiétants et on découvre alors une tumeur au cerveau.
Une course poursuite contre la maladie s’engage.

Film français de Valérie Donzelli, sorti à Paris le 31 Août avec Valerie Donzelli, Jérémie Elkaïm, et Elina Löwensohn.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

La piel que habito

Un célèbre chirurgien esthétique a perdu sa femme dans un incendie, et pendant plus d’une dizaine d’année consacre tout son temps à inventer une « peau » artificielle plus solide qui aurait pu la sauver.
Un évènement dramatique survient et lui offre alors la possibilité de mettre en pratique ses recherches sur un cobaye non volontaire.

Film espagnol de Pedro Almodovar, sorti en France le 17 Août 2011 avec Antonio Banderas, Elena Anaya et Marisa Paredes.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Les Biens-aimés

Les destins de deux femmes, la mère et la fille des années 60 au début des années 2000 à travers leurs amours. La nostalgie du temps qui passe, les coups de foudre et les amours contrariés.

Film français de Christophe Honoré, sorti en France le 24 Août 2011, avec Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve et Ludivine Sagnier, Louis Garrel et Rasha Bukvic.

LIRE LA CRITIQUE

Par Jean-Christophe Hadamar

Tu seras mon fils

Paul de Marseul, propriétaire viticole prestigieux a un fils, Martin, avec qui il exploite le domaine. Veuf et exigeant, il ne considère pas son fils capable de lui succéder et rêve d’un fils plus talentueux.
Les ennuis de santé de son régisseur et l’arrivée du fils de ce dernier va lui permettre de préparer l’avenir.

Film français de Gilles Legrand, sorti en France le 24 Août 2011, avec Niels Arestrup, Patrick Chesnais, Lorànt Deutsch et Patrick Chesnais.

LIRE LA CRITIQUE